Danielle Buffoni, Thérapeute en relation d'aide à domicile et en téléconsultation

Et si ta vie etait le reflet de tes pensées

30 Nov 2021 Danielle Buffoni CROYANCES LIMITANTES

Et si ta vie était le reflet de tes pensées

Mon rôle est de t'aider à prendre conscience de tes croyances limitantes à t'en libérer pour accéder à ta pleine liberté.

Si depuis quelques temps déjà plus rien ne va dans ta vie, tu as l'impression de patauger dans la semoule, d'être dans un tunnel et de ne pas en voir la sortie. Alors il se peut bien que tu sois sous l'influence d'une ou plusieurs croyances limitantes. Tu ne vois peut être pas ce que je veux dire alors voici ma petite histoire, je suis sûre qu'elle va pouvoir t'aider.

 Quand j'étais petite et quand j'étais adolescente, il m'arrivait beaucoup de petites péripéties et ma mère pour me rassurer me répétait ce qu'elle avait entendu et qui disait ceci : " quand on est né sous une mauvaise étoile, c'est pour toute la vie " tu sais comme si on me disait et bien ma pauvre fille, tout dépend de ta naissance et comme tu n'es pas bien née et bien il va falloir faire avec ! On sent bien ici le sens de la fatalité. Alors c'est ce que j'ai fait et quand j'ai eu vingt et un an et bien j'ai vécu une grosse déception, le plus gros échec de ma vie. J'étais à l'université, je terminais mon année de licence anglais-espagnol et j'avais un rêve, celui de devenir interprète en langue simultanée espagnol. J'aimais cette langue, je vivais, je vibrais espagnol, c'était toute ma vie et à cause d'un professeur malveillant d'anglais et bien je n'ai pas pu accéder à cette école. Qu'est ce que j'ai fait à ce moment là ? Et bien j'ai pris la fuite, mon égo en a pris un coup, çà venait réveiller les blessures d'injustice de l'école primaire et c'était tellement douloureux pour moi que j'ai pris la fuite et j'ai emporté avec moi toutes mes émotions, cette colère contre ce prof d'anglais, ce sentiment d'injustice, cette tristesse. Mon Dieu que j'étais triste, j'étais une âme en peine qui trainait sa misère. Ce qui s'est passé par la suite c'est que tous les évènements que j'ai vécu ont eu la coloration de cet échec. J'ai très mal vivre le suicide de ma colocataire, ensuite j'ai eu une maternité des plus difficiles qui soient avec plusieurs fausses couches, on m'a détecté une maladie auto-immune, un burnout quand mon fils a un an et un divorce très long avec des procédures interminables au tribunal qui m'ont mis sur la paille. Ma vie ressemblait à un véritable combat, je me battais pour trouver des solutions, je m'épuisais, je résistais, je persistais et là j'entendais la voix de ma mère qui me disait : " quand on est né sous une mauvaise étoile c'est pour toute la vie" et je ne savais pas encore à ce moment-là que toutes ces expériences que j'étais en train de vivre n'étaient là que pour confirmer et valider ma croyance. Et puis en 2013, j'en ai ras le bol de ces jobs alimentaires et j'ai décidé d'entreprendre une reconversion professionnelle pour devenir thérapeute. Le dernier jour, on a travaillé sur les croyances limitantes.

Qu'est ce qu'une croyance limitante ?

C'est quelque chose que l'on tient pour vrai. C'est une pensée que l'on nous répète et qu'on va se répéter. C'est quelque chose que je ne remettrai pas en question tant que j'y crois. 80% des croyances nous viennent de notre environnement c'est à dire qu'elles ne nous appartiennent pas.


J'ai décidé de travailler sur ma mauvaise étoile et le lendemain je me suis rendue à la bibliothèque et j'ai ouvert un livre au plein milieu, les pages étaient blanches, il n'y avait qu'une phrase qui disait ceci : "il n'y a personne qui soit mal né, il n'y a que des gens qui ne savent pas lire le ciel" Dalaï Lama. J'ai relu cette phrase de nombreuses fois car je n'en croyais pas mes yeux tellement j'avais en face de moi une belle synchronicité. J'ai donc décidé le soir même d'apprendre à lire le ciel. J'ai observé les étoiles, elles brillaient toutes et je n'ai pas trouvé cette mauvaise étoile et là j'ai fait une énorme prise de conscience et je me suis dit : c'est pas possible que pendant toutes ces années, tu aies crû une absurdité de la sorte, c'est tout sauf la vérité d'autant plus que je suis née à 9h du matin donc il n'y avait pas d'étoile ! Et si j'avais adhéré à cette croyance dans l'unique but de plaire et d' avoir de la reconnaissance de la part de ma mère.

Quelles sont les croyances qui gouvernent ta vie ?

Quelles sont les croyances que tu valides pour plaire à quelqu'un ?

A partir de ce jour là, ma bonne étoile m'a conduite vers mes mentors essentiellement canadiens qui m'ont tout appris et je suis passée de l'état de victime à l'état de créatrice de ma vie. Certes, rien n'a été facile car j'ai encore connu des échecs.

Il m' a fallu de la persévérance et de la répétition car notre cerveau veut à tous prix préserver notre identité, et le mien me ramenait sans cesse vers mon MOI passé, vers mon identité de" looseuse "! Alors j'ai compris les lois de l'univers et une que j'aimerais que tu retiennes est la suivant : tout change, ce qui veut dire que quel que soit ce que tu vis actuellement dans ta vie qui ne te plaît pas, cela aussi changera et j'en suis la preuve incarnée.

N'oublie pas que ta vie c'est le résultat de qui tu crois que tu es c'est à dire que ton monde extérieur n'est que le reflet de ton monde intérieur.

Voici les paroles d'une chanson de

J.J. GOLDMAN : " c'est ta chance, le cadeau de ta naissance, y'à tant d'envies, tant de rêves qui naissent d'une vraie souffrance".

Alors oui aujourd'hui c'est ta chance à toi, tu as le pouvoir de choisir. Soit tu choisis de rester sous l'influence de ces croyances limitantes qui gouvernent ta vie à ton insu, soit tu choisis de les éradiquer.

Oui tu peux faire le job seul comme moi, mais çà m'a pris plus de quarante ans, mais si tu veux un coup de pouce pour te faire gagner du temps, je suis là pour t'aider et t'accompagner dans ton processus de libération.

 


Articles similaires

Derniers articles

Comment éviter de ne plus perdre le contrôle quand la colère monte en nous.

Comment surmonter le découragement suite à un échec ?

Arrête de croire que tu as besoin de quelqu'un pour être heureux (se)

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Institut Cassiopée

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.