Danielle Buffoni, Thérapeute en relation d'aide à domicile et en téléconsultation

L erreur à ne pas commettre quand on a décidé de pardonner à quelqu un

08 Nov 2021 Danielle Buffoni PASSE ET PARDON

L'erreur à ne pas commettre quand on a décidé de pardonner à quelqu'un.

Je ne suis pas là pour vous donner des leçons et essayer de vous convaincre de pardonner. Non parce que pardonner est un choix intime et chacun va le faire pour soi quand il sera prêt.

Je suis une personne qui a connu beaucoup de trahisons en tous genres  dans nombreux domaines de vie, je ne suis pas quelqu'un qui a subi de grosses offenses comme un viol, une attaque physique, je n'ai pas été victime des attentats et je n'ai pas perdu un être cher par un acte criminel ce qui à mon sens est la pire des offenses. Si c'est votre cas, je vous conseille de lire le livre "apprivoiser le pardon" de Meena Goll Compagnon et /ou écouter les conférences de

Robert Savoie. Ces derniers ont pardonné à ceux qui ont enlevé la vie à des êtres chers de leur famille.

Je vais vous parler des ces pardons qu'il serait bon de faire pour des choses qui nous gâchent la vie et qui n'en valent pas la peine.

L'erreur à ne pas commettre quand on a pris la décision de pardonner c'est de croire qu'on va le faire pour l'autre.

Il se peut que votre offenseur vous  demande de lui pardonner parce qu'il ne peut plus vivre avec ce poids. Il ira même jusqu'à vous supplier de le faire parce qu'il ne va pas bien et qu'il ne veut pas vous perdre. Et souvent vous allez pardonner pour l'autre, et vous allez faire ce qu'on appelle un pardon illusoire c'est à dire que vous allez vite passer l'éponge pour ne pas perdre l'autre et que votre relation perdure. Et alors vous constaterez que si vous avez pardonné à la va-vite, à chaque fois que vous  repenserez à l'évènement, vous allez ressentir de l'amertume, de la rancoeur   alors c'est signe que le pardon n'a pas été fait correctement. Le pardon est un processus qui peut prendre du temps voire des années.

Quand on pardonne, on le fait uniquement, exclusivement pour soi.

Parce qu'à un moment donné à force de ressasser cette expérience très douloureuse, on réalise qu'on se maintient dans un mal être permanent et on se gâche l'existence du moment présent. Et on va soudain comprendre que ce n'est pas la bonne solution alors on va prendre conscience que le moment est venu de  libérer notre esprit et notre coeur.

Comment savoir si on a vraiment pardonné à son offenseur?

- on pourra lui dire bonjour en lui souriant.

- on pourra lui souhaiter tout le meilleur du monde.

- on pourra plus tard le remercier pour l'épreuve qu'il nous a fait endurer. Parce que la vie met sur notre route des personnes, des circonstances pour nous faire travailler nos blessures profondes et les guérir.

Lorqu'on vit une trahison, c'est bien évidemment la blessure de trahison qui est réactivée mais peut être aussi celle d'abandon, du rejet, de l'injustice voire d'humiliation.

Si on arrive à pardonner et bien on va réduire la charge émotionnelle de la blessure concernée par l'expérience.

Pour avoir expérimenté le pardon à plusieurs reprises, je peux vous garantir que c'est l'acte le plus libérateur qui soit!

Le pardon ouvre le champ des possibles et nous permet de dire OUI à  la vie car en pardonnant on a dépose l'immense fardeau que l'on portait sur nos épaules, ces boulets qui nous empêchent de vivre pleinement l'instant présent.

Alors est ce que vous vous aimez assez pour vous autoriser la paix d'esprit ?

 


Articles similaires

Derniers articles

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Institut Cassiopée

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.